Camille Auburtin

Autrice, Réalisatrice

©Antoine Delage/Happe:n

Formée en danse classique au Conservatoire National de Région de Metz puis à la danse contemporaine à l’Institut des RIDC à Paris, je suis également titulaire d’un Master Cinéma en Arts du spectacle à l’Université de Lorraine Metz et d’un Master en Histoire et analyse des arts de la scène à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

Passionnée par le cinéma expérimental et l’art vidéo, je me forme techniquement à la pratique de l’image tout en poursuivant mes expériences chorégraphiques professionnelles.

Entre 2009 et 2020, installée à Bordeaux, je réalise de nombreux objets filmiques, ateliers de pratique vidéodanse et outils de médiation autour de la danse en partenariat avec la Manufacture, CDCN – Centre de Développement Chorégraphique National de Nouvelle-Aquitaine. Grâce à ces projets, je filme et rencontre les univers chorégraphiques de plusieurs artistes dont Jean-Claude Gallotta, Claude Brumachon, Benjamin Lamarche, Hela Fattoumi, Eric Lamoureux, Hervé Robbe, Yuval Pick, Carlotta Ikeda, Michel Schweizer, Anne Nguyen, Loïc Touzé, Ambra Senatore, Gilles Baron – Origami, Laure Terrier – Cie Jeanne Simone, Sonia Garcia, Séverine Lefèvre et Charles Pietri – La Tierce et Sylvie Balestra – Cie Sylex.

L’objectif d’éducation à l’image lié au mouvement nourrit et interroge sans cesse mon travail, j’interviens régulièrement dans des ateliers auprès de publics divers (scolaires, amateurs, milieu carcéral). Depuis 2014, je collabore également à des projets et événements dédiés au développement de la pratique vidéodanse (principalement en Europe, au Royaume-Uni, en Amérique du Nord, en Argentine et au Mexique). Ce réseau international donne lieu à un processus de création et de circulation de productions artistiques, de publications et de recherches.

Depuis plus de quinze ans, j’ai réalisé de nombreux courts-métrages expérimentaux et films de commande pour la danse dans lesquels j’ai pu développer une recherche artistique et transversale autour du mouvement et de la représentation du corps à l’écran. Je travaille également comme vidéaste dans des créations alliant musique, vidéo et danse. Récemment, j’ai créé avec David Chiesa – Ensemble Un, une performance intitulée D’APRÈS CE QU’IL RESTE… Une exploration sensible du mouvement et de la mémoire, à travers un dispositif de création qui lie archives super 8 et musique, manipulées en direct. Ces dernières années, mon désir de cinéma, toujours lié au corps et au mouvement, s’est orienté vers l’écriture documentaire. Un premier film, produit par Les films du temps scellé a vu le jour en 2020, intitulé LES ROBES PAPILLONS, l’histoire de ma grand-mère, danseuse classique professionnelle, de notre relation profonde et d’une transmission sous le prisme de la danse.

J’envisage ma pratique cinématographique comme un espace d’expérimentation et de partage, où des mondes intérieur et extérieur se frottent, des frontières se franchissent. L’humain est au cœur de chaque film, les expériences sensibles s’y dessinent par-dessous.

DES PAS DE QUARTIER est mon deuxième film documentaire. Je le développe depuis l’été aux Ateliers Varan à Paris.

Contact : camilleau@gmail.com
Liens : https://vimeo.com/user2034368