Stéphanie Régnier

Ancienne élève des Beaux-Arts de Bordeaux, Stéphanie Régnier travaille durant une dizaine d’années comme artiste et programmatrice artistique.

En 2008 elle intègre l’Ecole du Doc à Lussas et réalise deux courts métrages documentaires : Nuit et Jacky Jay, chemin des jardins. Ce dernier est sélectionné au festival Traces de vies à Clermont Ferrand.
En 2011 elle entame l’écriture et la réalisation d’un première long métrage documentaire, Kelly, pour lequel elle recevra en 2013 le prix du Jury Jeune au festival Cinéma du Réel, puis une Etoile de la Scam en 2014 et le prix Découverte de la Scam.

De 2015 à 2017, elle assure la direction artistique des trois éditions du festival Doc en Mai à Bordeaux puis réalise le moyen métrage documentaire Eaux Noires. Tourné en Guyane en langue créole, le film reçoit le prix de la meilleure bande son au Festival Sole Luna à Palerme.

Elle se consacre actuellement à l’écriture du son premier long métrage fiction, L’apicultrice, qu’elle développe au sein de l’Atelier Scénario de la Fémis. Et réalise en parallèle un nouveau documentaire : Éloge du musicien.